MédicalSup

Le numerus clausus à la Faculté de Nancy-Metz

En 2017, sur les 2114 candidats inscrits aux concours de PACES, 516 étaient inscrits à MédicalSup. Parmi ces inscrits, 268 ont obtenu un classement leur permettant d’être reçus en deuxième année dont les 8 premiers du classement, soit un taux de réussite de 52%.

Les Facultés appliquent la réorientation active

Le nombre restreint de places imposé par le numerus clausus ne permet pas au plus grand nombre de poursuivre ses études en deuxième année. Seuls les meilleurs pourront ainsi suivre la formation de leur choix.

  • À l’issue du premier semestre, 15% des étudiants seront réorientés vers d’autres formations universitaires et ne pourront se réinscrire en PACES qu’après validation d’une année de licence (soit 3 semestres complémentaires à la PACES).

  • À l’issue du second semestre, seront seulement admis à redoubler les étudiants dont le classement est inférieur à 2,5 fois le numerus clausus. Les autres seront réorientés vers d’autres formations universitaires, et ne pourront se réinscrire en PACES qu’après validation d’une année de licence (soit 2 semestres complémentaires à la PACES).

Numerus clausus Candidats ayant présenté le concours
Médecine 308 1040
Odontologie 61 321
Pharmacie 126 356
Maïeutique 49 230
Kinésithérapie 80 419
Psychomotricité 5 203
Ergothérapie 39 244
Total 668 2114*

*les candidats peuvent présenter de un à cinq concours au 2nd semestre

Les formules de MédicalSup

MédicalSup propose deux formules de préparation complémentaires :

  • un stage de pré-rentrée pour acquérir les méthodes de travail adaptées à la PACES et anticiper l’année universitaire ;
  • une préparation intensive annuelle pour optimiser son temps de travail, développer des automatismes et ainsi augmenter ses chances de réussite.